© Developed by CommerceLab
© Developed by CommerceLab

Parole d’expert : changer de comportement alimentaire

Published 12/03/2015

CHANGER DE COMPORTEMENT ALIMENTAIRE PAR GILLES DREUX, DIÉTÉTICIEN


A Carnac Thalasso & spa resort, la gourmandise n’est pas un vilain défaut… Nous retravaillons en permanence la carte diététique à quatre mains avec le Chef afin d’offrir aux convives une cuisine santé équilibrée, raffinée et gourmande, adaptées aux besoins de chacun.


Notre approche réconcilie approche hypocalorique et plaisir. Souvent, les personnes qui prennent leur repas au restaurant diététique viennent dans l’objectif de perdre du poids. L’idée est de leur remettre le pied à l’étrier, de mettre en place une dynamique complète d’hygiène de vie qui intègre de bonnes habitudes alimentaires. Il n’y a pas d’interdit. L’essentiel est de manger de tout en quantité modérée et d’avoir une activité physique. Ex : « bouger plus pour se dépenser plus ».


Pour obtenir un effet pondéral optimal, le conseil le plus souvent prodigué est de pratiquer une activité d’intensité modérée pendant 30 minutes par jour au minimum. Si vous n’en n’avez pas la possibilité, l’effort peut être concentré en 3 séances hebdomadaires de 50 minutes ou plus.


Pour les personnes qui craignent que l’activité physique ouvre l’appétit, rassurez-vous car l’exercice permet de redécouvrir des sensations de faim et de satiété qui sont les meilleures garantes de la régulation de notre comportement alimentaire et de notre équilibre pondéral. Ex : « manger lentement ». Une bonne mastication est indispensable pour une bonne digestion. Les aliments broyés par les dents sont plus accessibles aux enzymes salivaires et aux sucs gastriques. Plus on mange lentement en mastiquant bien, plus les aliments passent précocement dans le sang au cours du repas et plus la sensation de satiété est rapide. Le volume global du repas est moindre pour une satisfaction identique de l’appétit.


Le problème majeur de notre alimentation moderne se situe dans l’apparition de produits manufacturés trop mous. Manger mou nous fait avaler trop vite avec le risque de dépasser les signaux de rassasiement. Il faut donc donner de la consistance aux plats préparés et réhabiliter les fruits et les légumes riches en fibres, donc bons à mastiquer.

 

 

« Douzh taol breman ! »*

*A table maintenant!


« Back to blog
© Developed by CommerceLab

Please wait...

 

{{var product.name}}

has been added to your cart

 

{{var product.name}}

has been removed from your cart